Lettres d'automne

festival littéraire
La 31ème édition du festival Lettres d’Automne se tiendra du 15 au 28 novembre 2021. L’invité d’honneur de cette édition sera l’écrivain Mathias Énard, prix Goncourt 2015 pour son livre ‘Boussole’.

Mathias Énard, invité d’honneur

Mathias Énard a étudié l’arabe et le persan à l’INALCO à Paris, a séjourné longuement au Moyen-Orient, a vécu à Berlin et en Espagne.

Il est l’auteur entre autres, des romans Zone et Boussole (respectivement prix du Livre Inter 2009 et prix Goncourt 2015), du roman graphique Tout sera oublié avec Pierre Marqués, de la bande-dessinée Prendre refuge avec Zeina Abirached ainsi que du recueil de poèmes Dernière communication à la société proustienne de Barcelone. Son dernier roman, Le banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs, a été publié par Actes Sud en 2020. Ses livres sont traduits en plus de vingt langues.

Mathias Énard fait partie du collectif « Inculte », a animé plusieurs revues culturelles et est, par ailleurs, féru d’art contemporain. Après avoir signé hebdomadairement la « chronique poche » dans Le Monde des livres, il anime depuis l’automne 2020 une émission littéraire sur France Culture « La salle des machines ».

Polyglotte, Mathias Énard traduit de l’arabe, du persan, de l’espagnol et les langues qu’il maîtrise imprègnent son français.

Mélodies & variations, thème de l’édition

Durant deux semaines, le public sera invité à arpenter l’univers artistique de Mathias Énard, à partager son regard sur le monde, les motifs qui traversent ses livres, explorer les coulisses de sa création, rencontrer son œuvre ou partagent ses questionnements.

La programmation réunira près de 80 écrivains et artistes, elle empruntera de multiples formes – rencontres littéraires, lectures en scène, concerts, expositions, cinéma, ateliers, créations, podcasts… – et aura pour fil rouge un thème explorant les liens entre musique et littérature.

Le festival est pensé comme une chambre d’écho, chaque manifestation « prolonge ses ondes poétiques et intellectuelles de l’une à l’autre » comme l’écrivait Anne-Marie Garat, invitée d’honneur de l’édition 2019.

Lettres d'automne

En quelques chiffres