© Lutz-Didier

Bressols

Commune du Grand Montauban
Vous serez séduits par l’accueil des bressolais et par la diversité d’activités de loisirs qu’elle propose.
A moins de 10 kilomètres de Montauban, doté d’un fort potentiel industriel et commercial, découvrez cette commune où il fait bon vivre !

Le saviez-vous ?

Le nom de Bressols pourrait venir de nom gaulois Brictus, successeur de l’évêque Saint-Martin de Tours.

Ce nom serait devenu « brès » (berceau en occitan) auquel le suffixe-ol aurait été ajouté. Au cours du 19ème siècle, des fouilles archéologiques ont permis de trouver quelques silex taillés, des haches celtiques et des ruines de villas gallo-romaines !

Le nom de la ville peut aussi être rapproché de celui de la famille de Brazols, co-seigneur de la commune.

Trésors

du patrimoine

Le Lavoir de Touron date de 1850. Sous une toiture en boiseries anciennes, les femmes venaient, à l’époque, laver le linge dans ses bassins. Notamment le lundi matin, rendez-vous de toutes les discussions du quartier !

L’ancien faïencier de Bressols y puisait l’eau pour travailler ses créations en terre.

Observez bien le lavoir, une plaque commémorative de la terrible crue de 1930 est apposée sur l’un des deux bassins.

L’église de Saint-Martin de Bressols apparaît pour la première fois dans les textes du 10ème siècle comme possession de l’abbaye de Saint-Théodard.

Saccagée en décembre 1561 par les protestants, elle est reconstruite entre 1647 et 1684, dédiée à la Nativité de Notre-Dame.

L’église Saint-Jean de Brail, sans doute élevée à l’origine près de Moulis, était associée à celle de Bressols, tout en étant une paroisse distincte.

Ruinée en 1622, elle a été reconstruite à la même époque que celle de Bressols, puis partiellement rénovée et agrandie un siècle plus tard.