Le jardin des Plantes

Poumon vert de la ville
Embarquez pour un voyage botanique et laissez-vous envouter par les parfums et couleurs du micocoulier, du ginkbo biloba de Chine et du séquoia géant d’Amérique. Vous pourrez même croiser des mûriers blancs, célèbres dans l’ancienne industrie du ver à soie de la Ville de Montauban.

Le saviez-vous ?

Une parcelle du jardin appartient aux tribus Osages et Cherokee. Offerte par la ville le 22 juillet 1992, il s’y dresse aujourd’hui une plaque commémorative, ainsi que le fameux séquoia géant.

Sauriez-vous reconnaître, ce conifère à écorce rouge et épaisse, qui peut vivre plus de 3000 ans et atteindre une hauteur de 100 m ?

Pour la petite histoire, les Indiens d’Amérique de la tribu des Osages vivant au Kansas, arrivent en France en 1827 pour plaider la cause de leur peuple et 3 d’entre eux sont accueillis en 1829 par M. Dubourg. Ils retourneront dans leur pays grâce à la générosité des Montalbanais.

En septembre 1989, l’association Oklahoma-Occitania reprend contact avec la tribu, déplacée en Oklahoma, qui accepte un projet d’échanges culturels. Depuis 1999, Montauban est jumelée avec la ville de Pawhuska, capitale des Osages.

Un peu d'histoire

Au 19e siècle, un talus abrupt et broussailleux entre la rivière et la ville, rend la zone inexploitable. L’élévation d’un mur de soutènement en 1849, permet la création d’une promenade appelée Le Plateau.

En 1857, la société d’horticulture y organise une première exposition botanique, qui est un véritable succès. Le 16 juin 1861 est alors créé le jardin paysager et romantique, tracé par M. Le Breton, considéré alors comme l’un des meilleurs architectes paysagistes de la Ville de Paris.

Que faire

au jardin des plantes

2 grandes zones de stationnement à proximité

Le parking du Jardin des Plantes (gratuit), accessible par la rue de l’abbaye.

Le parking Allées Consul Dupuy (payant), sur le plateau qui surplombe le jardin, ensuite accessible par des escaliers ou un funiculaire.