Jean-Guy UBIERGO - exposition

Culture, Exposition à Montauban

  • La Galerie Blandine Roques est heureuse de vous présenter sa nouvelle exposition dédiée à l'artiste Jean-Guy UBIERGO.

  • "Enfant je dessinais à l’encre bleue d’écolier que je décolorais à l’eau de javel pour introduire le hasard et le pouvoir magique des tâches. Ce qui se jouait alors était la vitesse du geste, l’urgence de se perdre dans le dessin pour provoquer l’imaginaire et se nourrir de son surgissement. La création était ici un jeu fabuleux et sans but apparent où l’amusement, le plaisir et l’émotion opéraient comme une friction d’énergie créatrice. Il y avait là, cette envie de jouer et de déjouer le...
    "Enfant je dessinais à l’encre bleue d’écolier que je décolorais à l’eau de javel pour introduire le hasard et le pouvoir magique des tâches. Ce qui se jouait alors était la vitesse du geste, l’urgence de se perdre dans le dessin pour provoquer l’imaginaire et se nourrir de son surgissement. La création était ici un jeu fabuleux et sans but apparent où l’amusement, le plaisir et l’émotion opéraient comme une friction d’énergie créatrice. Il y avait là, cette envie de jouer et de déjouer le monde, jeu libérateur de celui qui prend et qui est pris, avec des tâches d’encre saisies comme un lancer de dés.

    Fidèle au pouvoir de l’encre, cette même envie se poursuit aujourd’hui loin de l’enfance en ouvrant la création à des territoires bien réels permettant d’y redessiner des itinéraires comme autant de « cartes mentales » d’un arpentage cartographique. Cette approche par le territoire dans ses tensions et dans ses potentialités, dans ses modalités d’organisation et dans ses lignes de force, agit alors comme une grille de lecture, une sorte de trame graphique ouvrant sur la question des signes, des indices, des marqueurs et des valeurs du paysage.
    La signature de mon travail puise ainsi dans l’histoire des représentations graphiques du monde, où le tracé d’un carré peut désigner une maison et la ligne brisée symboliser l’eau, où encore si l’on aborde la naissance de l’alphabet, la tête du taureau rouler et se renverser pour former un A … Au contact d’une lecture du territoire et de ses marqueurs, tout devient définitivement signe, et le tracé de l’encre résulte plus au final d’une empreinte d’humanité que du geste et de l’intention du peintre lui-même. « Je suis fait de tout ce que j’ai vu » disait Matisse".

    Du 16 juin au 11 septembre 2021

    Vernissage le jeudi 24 juin 2021 à partir de 18h
  • Langues parlées

    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires

Horaires

  • Du 16 juin 2021 au 11 septembre 2021
    Fermé Le Lundi , Le Dimanche