Voir les photos (2)
23.09 27.09.2020 Fabrique du jazz.jpg

La fabrique du jazz

Concert à Montauban
  • 2ème édition LA FABRIQUE DU JAZZ - Concerts, exposition, déambulations, conférences, rencontre...

    Hommage à Hugues Panassié, grand critique de jazz né à Montauban, LA FABRIQUE DU JAZZ revient sur les grands standards chers à ce passionné qui a fait du jazz un art de vivre, tout en ouvrant la porte aux nouvelles générations de musiciens…

    MERCREDI 23 SEPTEMBRE :

    • Déambulation musicale du quartet Le Petit Orleans / Marché place Lalaque, rues piétonnes du cœur de ville, place Nationale…

    •...
    2ème édition LA FABRIQUE DU JAZZ - Concerts, exposition, déambulations, conférences, rencontre...

    Hommage à Hugues Panassié, grand critique de jazz né à Montauban, LA FABRIQUE DU JAZZ revient sur les grands standards chers à ce passionné qui a fait du jazz un art de vivre, tout en ouvrant la porte aux nouvelles générations de musiciens…

    MERCREDI 23 SEPTEMBRE :

    • Déambulation musicale du quartet Le Petit Orleans / Marché place Lalaque, rues piétonnes du cœur de ville, place Nationale…

    • Concert « Du Vian entre les oreilles » / Hommage à Boris Vian avec le Trio Bergin’
    | 17h – Médiathèque Mémo
    Gratuit, sur réservation auprès de la Mémo
    Ingénieur, trompettiste, poète, romancier, traducteur, parolier, chanteur,
    critique de jazz, producteur de disques, acteur… Boris Vian, « touche à
    tout » de génie est l’une des figures les plus marquantes de l’après-guerre.
    Pour célébrer ce pionnier du jazz et de la chanson française qui aurait eu 100
    ans le 10 mars 2020, Trio Bergin’ (version quartet) propose de redécouvrir
    ses chansons humoristiques et jazzy.

    *******************************************************

    JEUDI 24 SEPTEMBRE :

    • Conférence musicale animée par Pierre Christophe autour du géant de l’improvisation Erroll Garner | 18h30 – Théâtre Olympe de Gouges
    Gratuit sur réservation

    • Original Jazzpirine Quartet | 19h – Parvis du théâtre Olympe de Gouges Jazz traditionnel et répertoire New Orleans.
    Matthias Meier (clarinette, sax soprano), Emmanuel Saraïva (clarinette, sax
    ténor), Yves Proal (contrebasse), Charles Schaettel (banjo, guitare ténor)

    • Vernissage de l’exposition « Rétrospective de la Fabrique du Jazz | 19h30 – Foyer du théâtre Olympe de Gouges

    • Concert Pierre Christophe Quartet - Hommage à Erroll Garner | 21h – Théâtre olympe de Gouges (Tarif C)
    Improvisateur de génie et magicien du piano, Erroll Garner est une source constante d’inspiration pour les musiciens de jazz. Comme l’a parfaitement résumé Ahmad Jamal, sa musique réunit trois qualités rares chez un même artiste : elle vous fait rire, elle vous fait pleurer et elle vous fait réfléchir.
    Grand Prix du Hot Club de France 2017
    Pierre Christophe (piano), Sébastien Girardot (contrebasse), Laurent Bataille (congas), Stan Laferrière (batterie)

    *******************************************************

    VENDREDI 25 SEPTEMBRE :

    • Cycle de conférences | de 15h à 17h – Auditorium de la Mémo

    • Christian Kitzinger « Photographier le jazz »
    En symbiose avec la musique jouée, la photographie peut être inspiration, improvisation, beauté, cri, liberté, expression, rythme. Photographier le jazz s’opère aussi dans un cadre soumis à l’accord et au respect des musiciens.

    • Charles Schaettel « De briques et de jazz », Le jazz à Toulouse depuis les années 30
    Dès le premier conflit mondial, le jazz est arrivé en Europe avec les troupes envoyées en soutien. Cette musique vivante, à la fois populaire et savante, a conquis les scènes parisiennes avant de s’implanter dans toutes les régions. Toulouse s’est alors imposée comme l’une des plus riches pépinières de musiciens de jazz.

    • Concert Ayo | 21h – Théâtre Olympe de Gouges (Tarif B)
    Depuis ses débuts très remarqués en 2006 avec l’entêtant hit Down on my knees, l’artiste folk-soul enchaîne les succès. Reconnue pour sa belle sensibilité, la chanteuse germano-nigériane vient nous présenter son album Royal. Ce nouvel opus se compose de reprises d’autres artistes, comme Throw it Away de la chanteuse Abbey Lincoln et Né quelque part, de Maxime le Forestier, qui chante l’universalité.
    Freddy Koella (guitare), Denis Benarrosh (drums), Gael Rakotondrabe (piano), Laurent Vernerey (contrebasse), Ayo (chant)

    *******************************************************

    SAMEDI 26 SEPTEMBRE :

    • Rencontre avec Hélène Nougaro autour du thème « Claude Nougaro, le rythme, les mots, le jazz… »
    | 11h – Chapelle de l’Ancien Collège
    Gratuit, sur réservation

    • Jazz au kiosque avec l’ensemble Aramsu
    | de 11h30 à 13h – Kiosque des Allées Mortarieu
    Gratuit

    • Concert Anne Paceo “ Bright Shadows ” | 21h – Théâtre Olympe de Gouges (Tarif C)
    L’odyssée d’Anne Paceo prend, avec Bright Shadows, une puissante dimension introspective à la poétique envoutante. En plus d’en signer l’écriture et d’en dicter l’orientation rythmique, la batteuse prend le micro pour mieux nous « chanter son poème au monde ».
    Anne Paceo (voix, batterie), Tony Paeleman (claviers), Pierre Perchaud (guitare), Christophe Panzani (saxophone), Florent Mateo (voix), Ann Shirley (voix).

    *******************************************************

    DIMANCHE 27 SEPTEMBRE :

    • Concert Nicolas Gardel & Rémi Panossian « The Mirror » | 17h – théâtre Olympe de Gouges (Tarif C)
    Le pianiste Rémi Panossian (RP3) et le trompettiste Nicolas Gardel (The Headbangers) se réunissent autour de l’envie commune de dialoguer ensemble dans une formation minimaliste, ne tolérant pas les faux
    semblants. Une rencontre où les deux artistes se regardent l’un et l’autre comme leurs propres reflets. Ils nous proposent une musique à leur image, passionnée, lyrique et surprenante. En passant de Duke Ellington à la Pop, leur répertoire, nourri de compositions originales, embrasse les racines, le présent et le lendemain. Nicolas Gardel (trompette), Nicolas Panossian (piano)
Horaires
Horaires
  • Du 23 septembre 2020 au 27 septembre 2020