Giselle

Danse à Montauban

15.11.18 giselle tog.jpg
  • Apothéose du ballet romantique, Giselle fut créé le 28 juin 1841 à l’Académie Royale de Musique de Paris. Son intrigue met en scène une jeune paysanne, Giselle, éprise d’un certain Loys qui, très vite, s’avère être un grand seigneur travesti en paysan. Ne supportant pas d’avoir été dupée, Giselle meurt au cours d’une poignante scène de folie. Elle renaît à l’acte II sous les traits d’une wili, ombre blanche immatérielle qui, nuitamment, se venge de la perfidie des hommes en les condamnant à danser jusqu’au trépas. Mais Giselle n’a pas l’âme vengeresse et, dans un dernier adieu, pardonne à Loys son imposture. Dans sa version de Giselle, Kader Belarbi renforce le dualisme entre monde terrestre et surnaturel. Il accentue la veine populaire des danses paysannes de l’acte I, en opposition à la pointe qui envole les créatures éthérées du deuxième acte.
    Théâtre du Capitole Directeur artistique Christophe Ghristi Administrateur général Guillaume Lecoester Directeur de la Danse Kader Belarbi
    Ballet du Capitole Maîtres de ballet Minh Pham et Stéphane Dalle Pianiste Raúl Rodriguez Bey Chargé de diffusion Antoine de Froberville Chargée de la dramaturgie Carole Teulet Régie du Ballet Pascale Saurel-Cicoletta

    Billets à la vente à partir du 5 septembre
  • Documentation
  • Tarifs
  • Tarif plein
    27 €
  • Tarif réduit
    23 €
  • Enfant/étudiants journée
    14 €