Ciné club - Les bienheureux

Cinéma à Montauban

13.05.2019 Les Bienheureux.JPG
club cinephiles montauban.jpg
  • Projection du film LES BIENHEUREUX de Sofia Djama (France , 2017) interprété par Samir Boujila, Nadia Kaci, Farouzi Bensaïdi, Amine Lansari, Lyna Khoudri.

    Alger, quelques années après la guerre civile. Amal et Samir ont décidé de fêter leur vingtième anniversaire de mariage au restaurant. Pendant leur trajet, tous deux évoquent leur Algérie : Amal, à travers la perte des illusions, Samir par la nécessité de s’en accommoder. Au même moment, Fahim, leur fils, et ses amis, Feriel et Reda, errent dans une Alger qui se referme peu à peu sur elle-même.

    Pourquoi la réalisatrice Sofia Djama a t-elle placé l'action de son premier film en 2008 ? Parce que c'est pile 20 ans après la révolution de 1988 en Algérie, lui permettant de tracer des lignes entre deux générations, celle des sympathisants de l'époque, âgés d'une cinquantaine d'années en 2008, et celle qui est née après 1988.

    "Les bienheureux", titre ironique s'il en est, est un film choral qui ne cesse de passer des plus anciens, un couple plus particulièrement, à un groupe de jeunes, en tissant entre eux des liens plus ou moins ténus, avec une interrogation commune : comment continuer à vivre dans un pays qui, après les exactions de la guerre civile, ne semble pas capable de croire en son avenir ?

    Le film de Sofia Djama est un film éminemment politique, tout en offrant à voir une palette de destins individuels. C'est aussi un portrait amoureux de la ville d'Alger, notamment à travers son étonnante variété architecturale. Très bien écrit, le film pourra sembler languissant à ceux qui n'aiment pas les conversations animées mais, d'un autre côté, il est impossible d'être insensible à cette sorte de sentiment que tout peut arriver à n'importe quel moment, y compris des morts violentes.

    "Les bienheureux" est notamment porté par deux actrices remarquables, Lyna Khoudri, qui a obtenu un prix d'interprétation à Venise, et Nadia Kaci, qui aurait encore davantage mérité cette récompense.

    > >> Le film est présenté par Henri Guieysse, un échange avec les participants aura lieu après la projection.
  • Tarifs
  • Tarif plein

    • Non adhérent du club

    5 €
  • Tarif réduit

    • Adhérents du club, adhérents AVF, adhérents UTAM / Etudiants, Jeunes (moins de 26 ans)

    4 €
  • Tarif enfant

    • Enfants (jusqu’à 12 ans)

    3 €
Horaires
Horaires
  • Le 13 mai 2019 à 15:00