Du Street art dans la rue Porte du Moustier

Culturel à Montauban

Du Street art dans la rue Porte du Moustier
100taur street art Montauban100taur street art Montauban
Azco street art Montauban
100taur street art Montauban100taur street art Montauban
100taur street art Montauban100taur street art Montauban
100taur street art Montauban100taur street art Montauban
  • De jeunes artistes locaux et régionaux ont investi la rue Porte du Moustier pour peindre des façades de magasins abandonnés.
    Le street art envahit Montauban et le centre-ville avec de nombreuses œuvres d'artistes issus d'univers divers qui côtoient des sculptures d'Antoine Bourdelle.

    Street art 100taur
    Nicolas Giraud alias 100taur est un graffeur et artiste né à Montauban. Il trouve sa formation auprès de l'artiste-graveur Marc Dautry (Nîmois installé à la fin de sa vie près de Montauban, aujourd'hui décédé). "Il était et il reste mon maître et j'ai eu la chance d'être pendant quelques temps son élève. Comme à l'origine des formations artistiques".Sa culture artistique lui a servi à créer son propre monde, en se rattachant au mouvement "Lowbrow", surtout connu aux États-Unis, un courant qui développe une culture populaire, éloignée des formations académiques, et qui s'exprime sur tous les supports.
    100taur s'empara de l'angle de la rue des Soubirous où sur un mur triste et invisible, il créa un monstre dans un fauteuil.


    Street art Azco
    Jeune artiste Montalbanais, Azco a repris des panneaux de bois d'une boutique surannée rue Porte du Moustier pour y réaliser une fresque peinte rendant hommage aux plus célèbres personnalités de la Cité d'Ingres et en particulier à Philippe Gaillard.
    Colorée, cette fresque a pour vocation d'animer la rue et apporter une touche fantaisiste et artistique à un centre-ville déjà bien rempli qui continue sa mue. Montauban mérite donc bien son surnom de musée ouvert.
    Pour accéder à l'œuvre, descendez la rue Porte du Moustier.


    Street art Afat et Kret
    Afat est un artiste plasticien originaire de Toulouse. C’est au travers du graffiti et dans le milieu urbain que Afat fait ses premières armes, pour se tourner ensuite vers des études d’Art. Après l’obtention d’un master couleur, il se plonge dans le développement de son langage pictural personnel et conçois progressivement un univers graphique singulier, dans la continuité d’une identité marquée par son parcours atypique.

    C’est en banlieue toulousaine que Kret découvre le graffiti et qu’en 2010, guidé par son frère, il commence à faire ses premiers tags. Très vite, il s’entoure de ses amis et commence à vouer son temps et son énergie à cette pratique. Également attiré par le dessin et la création, il essai depuis peu de développer et de faire évoluer son art sur d’autres supports.

    Afat One et Kret se sont occupé d'une devanture métallique d'un ancien voyagiste pour nous emmener dans leur univers graphique et coloré.